Le Layout, une clé pour comprendre l’œuvre du studio Ghibli

Depuis des années déjà, notre imaginaire est bercé par les dessins animés des réalisateurs Hayao Miyazaki et Isao Takahata. Trente ans après la fondation du studio Ghibli, le musée de l’Art Ludique a décidé de rendre hommage à la production remarquable du studio. Un angle d’attaque était important afin de ne pas se perdre dans des circonvolutions sans fin, et le musée a choisi celui qui s’impose, une clé pour comprendre comment est construite l’animation au sein du studio : le layout.

 

Les studios Ghibli

Créé en 1985 par Hayao Miyazaki et Isao Takahata, le studio Ghibli a aujourd’hui trente ans d’existence. On pourrait penser que le nombre de dessins animés produits par le studio serait extrêmement conséquent étant donné son âge, cependant ce n’est pas le cas : seulement une vingtaine de longs métrages sont sortis de la compagnie. On compte parmi eux Mon voisin Totoro, Princesse Mononoké, Le voyage de Chihiro et Le château ambulant. Le dernier film d’animation sorti en France, Le conte de la princesse Kaguya, est arrivé en salle fin juin 2014. Depuis quelques mois, une rumeur circule sur l’arrêt ou du moins le fort ralentissement de la production de longs métrages d’animations au studio, cependant l’information reste floue et non confirmée par la firme. En attendant, le dernier-né de Ghibli sera projeté sur les grands écrans de l’Hexagone début janvier 2015. En attendant de le découvrir, le musée de l’Art ludique nous invite au cœur du studio …

 

Qu’est-ce que le Layout ?

Lorsque Hayao Miyazaki et Isao Takahata ont commencé à travailler ensemble, ils ont voulu marquer le monde de l’animation, le faire évoluer, et c’est ainsi qu’ils ont créé le Layout, un dessin qui vient après le Story board dans le processus de production d’un film d’animation. Le Layout est en quelque sorte un plan d’architecte, il est composé d’un dessin par plan, et sert à décomposer ce dernier, précisant les emplacements des différents personnages ou objets présents sur scène, le mouvement de chaque élément du plan.  Il doit être précis pour que chaque équipe travaillant sur le projet (animateurs et chargés des décors) puisse travailler de son côté sans créer de problèmes de synchronisation par la suite. Ainsi, le layout est l’instrument clé de l’animation, sa conception est aussi importante que le story board et facilite le travail du réalisateur durant la suite du projet.

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

L’Exposition

Au Musée de l’Art ludique, on entre dans l’exposition par une salle explicative, récapitulant l’histoire du studio Ghibli et éclairant rapidement le visiteur sur ce qu’est le Layout ainsi que quelques expressions utilisées par les réalisateurs. On entre ensuite réellement dans l’exposition, avec tout d’abord une frise chronologique des dessins animés du studio, ce qui nous rappelle que certains ne sont pas encore arrivés jusqu’à nous.

On arrive ensuite au cœur du sujet, l’exposition est organisée par film d’animation et ordre chronologique, ce qui simplifie largement notre parcours. Pour chacun, un nombre incroyable de layout est exposé, mais d’autres supports sont aussi proposés : des dessins d’animation, des dessins de décors, ainsi, la vue des trois permet de comprendre l’évolution de la production. Pour certaines scènes importantes, le musée propose même l’extrait du dessin animé correspondant au layout, ainsi, on appréhende beaucoup mieux la valeur du layout, et les différentes étapes du travail de production.

Au détour d’une salle, on arrive dans un petit couloir bordé de miroirs, deux grands vases japonais nous mettent dans la peau de Chihiro, cela donne un côté plus ludique à l’exposition et nous permet de mieux saisir la complexité de la scène du point-de-vue animation. Enfin, dernier support important : deux interview vidéos des principaux réalisateurs du studio Ghibli, Hayao Miyazaki et Isao Takahata, expliquant notamment comment ils ont créé le Layout. En terminant l’exposition, chaque visiteur peut immortaliser le moment par une photo, proposée gracieusement par le musée, sur un décors du Voyage de Chihiro.

 

En bref

L’exposition permet de nous plonger dans le monde de l’animation japonaise de façon agréable et organisée, si l’exposition est chère, elle en vaut la chandelle, on reste facilement une heure et demie, deux heures dans le musée, assimilant les techniques utilisées au fur et à mesure qu’on avance dans le cheminement de l’exposition. Si les supports varient peu, on apprécie la qualité de ce qui nous est proposée, et l’organisation pratique et intelligente du musée. Les enfants s’ennuieront certainement dans cette exposition au thème très technique, mais les adultes auront plaisir à déambuler dans l’exposition et sortiront avec l’envie de revoir certains des films d’animations du studio Ghibli.

 

Dessins du studio Ghibli – Les secrets du layout pour comprendre l’animation de Takahata et Miyazaki au musée de l’Art ludique jusqu’au 1er mars

Horaires ici – nocturnes le mercredi et le vendredi

Tarifs : 15,50€ plein tarifs – 12,50€ tarifs réduits

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s