Humains malgré tout, le spleen d’Axel Deval

Ce n’est pas de la variété française, ni du rock, mais une pop douce et mélancolique emmenée par la voix lancinante du jeune Axel Deval. Un album bientôt dans les bacs à découvrir.

Axel Deval est un jeune musicien de 27 ans, versaillais de naissance, dont la vie a toujours été bercée par la musique. Il apprend très tôt le piano et la trompette, et complète ensuite sa formation musical en se mettant à la guitare, et surtout au jazz, faisant de lui un musicien aguerri, mais aussi un mélomane bercé par les Beatles dès son enfance, mais aussi par Serge Gainsbourg, Benjamin Biolay,… tant de noms auxquels s’ajoutent de nombreuses références littéraires et culturelles telles que James Salter, Gabriel Garcia Marquez, Baudelaire, Eluard …

C’est donc en homme cultivé qu’Axel Deval écrit et compose ses chansons pour nous offrir un album (entièrement auto-produit) harmonieux, introspectif dans lequel sa voix posée nous emporte aux confins d’une poésie dans laquelle on retrouve avec délicatesse ses inspirations.

L’album Humains malgré tout n’est pas parfait, quelques imperfections se sont glissées ça et là, mais cela n’empêche en aucun cas de se laisser emporter par cette fraîcheur, cette délicatesse, ces textes plus profonds que ce à quoi on a été habitué ces dernières années. Proche de Baudelaire et Rimbaud par certains textes, il propose un renouveau du spleen, une langueur sans en faire trop.

L’album, déjà disponible en version électronique, sera dans les bacs le 26 mai. En attendant, voici la belle chanson Amour libre :

Publicités

Une réflexion au sujet de « Humains malgré tout, le spleen d’Axel Deval »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s