Que lisez-vous cet été ?

Certains sont en vacances, d’autres ne le sont pas encore, comme moi, mais pour beaucoup d’entre nous, l’envie de lire est plus forte en été. Je ne suis peut-être pas très originale en vous proposant une énième liste, mais mon idée est que les vacances ne sont pas dévolues à des lectures légères, romans de gare ou gros pavés, mais à des livres qui nous font envie.

Parmi mes lectures de l’année, je vous suggère ces quelques livres :
– D’abord, La fête de l’insignifiance, le dernier né de Milan Kundera (éd. Gallimard), qui est un véritable petit bijou, écho de toute son oeuvre, mais compréhensible aussi par ceux qui ne l’ont pas lue. C’est un style, une écriture bien reconnaissable, un régal.
– Dans un tout autre style, et avec une plume bien différente mais bien déterminée également, Les Carnets d’Icare, de Nadine Laporte (éd. Impeccables), dont j’ai parlé récemment, une invitation au voyage, à la réflexion.
– Je vous propose de dévorer Hors-bord de Renata Adler (éd. de l’Olivier), roman cinglant, publié pour la première fois dans son pays d’origine en 1976 et traduit pour la première fois en France en 2014, qui photographie les années 70 avec une justesse impressionnante.
– Je saute encore d’un style à un autre pour vous proposer La Divine chanson, d’Abdourahman A. Waberu (éd. Zulma), conte sur Gil Scott-Heron dont le narrateur est un chat. Pour vos soirées au coin du feu, ce chat qui ne demande pas de caresse sera de très bonne compagnie. Si Gil Scott-Heron vous intéresse, vous pouvez aussi lire ses mémoires, publiées à L’Olivier sous le titre La dernière fête.
– Pourquoi pas également vous plonger dans le merveilleux Price de Steve Tesich (éd. Monsieur Toussaint Louverture), roman d’apprentissage étonnant et magnifique dont vous ne saurez sortir.
– Je finis cette liste par un roman que je lis et relis régulièrement : L’étranger, d’Albert Camus (Folio). Une valeur sûre, grand roman de littérature, que vous n’avez pas forcément pris le temps de lire, ou encore, que vous avez détesté car vous l’avez étudié en cours de français.

Je m’arrête ici pour cette partie qui pourrait être bien longue, car beaucoup de livres méritent d’avoir leur place dans cette liste, mais, vu le nombre, je ne peux pas tous les mettre. Ceci dit, voici une liste, non exhaustive, de lectures que je prévois pour cet été (si les lectures professionnelles ne prennent pas le pas dessus) :
Tram 83 de Fiston Mwanza Mujila (éd. Métailié), dont on m’a énormément parlé et que j’ai hâte de découvrir
L’homme qui s’aime, de Robert Alexis (éd. Le Tripode), pour faire un voyage dans le temps
Le Complexe d’Eden Bellwether de Benjamin Wood (éd. Zulma), qui promet beaucoup,
Le roman de Bolaño d’Eric Bonnargent et Gilles Marchand (éd. du Sonneur), qui est paraît-il haut en couleurs.
– à cela va s’ajouter un roman des éditions Christophe Lucquin, d’autres de chez Liana Levi, enfin espérons que le temps s’étire durant l’été pour laisser le temps à chacun de lire comme il le souhaite !

Le blog prend lui aussi des vacances, le temps de lire tout ça, et de se reposer un peu, mais on reste disponible, d’ailleurs on espère que vous nous ferez part de vos lectures ! (et visites d’expos !) Dans tous les cas, on vous retrouve avec joie à la rentrée (littéraire mais pas seulement) !
D’ici là, bonnes lectures, bonnes vacances et bon vent !

Publicités

Une réflexion au sujet de « Que lisez-vous cet été ? »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s