Toni Morrison, la plume toujours affutée

Dans son nouveau roman, Toni Morrison choisit un cadre actuel qui fait écho aux violences raciales que connaissent les Etats-Unis ces dernières années.

 

Pour cette rentrée scolaire et littéraire, on ne savait pas par quoi commencer, 589 et quelques titres, difficile de faire un choix. Pas de roman des éditions Liana Levi, vu que j’y travaille maintenant, mais la liste reste longue. C’est aux abords d’une caisse de librairie que je me suis décidée : je vais commencer par une écriture connue et pour laquelle j’ai beaucoup d’admiration mais dans laquelle je ne me suis pas replongée depuis longtemps… Toni Morrison.

Je me rappelle de ma première rencontre avec un roman de Toni Morrison, Beloved, que j’étudiais pour le cours d’anglais à la fac. Ce fut une rencontre étrange, remplie de magie et d’étonnement, mais aussi de ravissement inavoué. Un an plus tard, on me fit lire également Tear Baby, et là le charme fût encore plus grand. Mais depuis,j’avais oublié.

Délivrances, c’est l’histoire d’une jeune femme qui se fait appeler Bride. La peau couleur ébène et ses vêtements blancs lui confèrent une beauté sans nom, et un grand succès dans son travail dans une entreprise de cosmétiques, ainsi qu’auprès des hommes. Lorsque Booker, son petit ami, la quitte parce qu’elle n’est pas la femme qu’il croyait, Bride se voit confrontée au doute, à la peur et l’humiliation. Son mensonge et ses actions lui permettront-ils de s’affranchir de ses souvenirs douloureux et d’envisager l’avenir avec sérénité.

C’est avec délectation que j’ai lu Délivrances, chaque phrase est mesurée avec précision, chaque mot chante en harmonie avec les autres dans ce roman à plusieurs voix, où chaque personne témoigne de ces thèmes difficiles, l’enfance, l’amour, la haine raciale, l’agression sexuelle et physique, le pardon et la rédemption. Toujours entre réalisme et hyperréalisme,  Toni Morrison a la voix la plus juste, une des écritures les plus impressionnantes du siècle. Elle signe ici encore un chef d’oeuvre.

Délivrances, un merveilleux roman à acheter en librairie !
Délivrances, Toni Morrison, éd. Christian Bourgois, 2015, 18€.

Publicités

Une réflexion au sujet de « Toni Morrison, la plume toujours affutée »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s